Subscribe to French tutor news via Email

Enter your email address to receive notifications of new posts by email.

Online French Tutor Network

Reading Comprehension in French – “Ecouter de la musique pour se concentrer” (All levels)


Reading French – French conversation – French exercise

Travailler en musique : pourquoi ça peut être efficace mais pas n’importe comment

Qui n’a pas déjà eu le casque vissé sur les oreilles au travail ? Écouter de la musique favorise la concentration, mais seulement à certaines conditions.

Read the following paragraphs which are answers to an interview questions. Write questions which seem the best fit for each paragraph

QUESTION(S)?

Travailler en musique peut effectivement être une bonne idée, tout dépendant évidemment du type de travail à effectuer. Tant qu’il n’y a pas besoin de prendre connaissance ou de manipuler des textes, d’être en interaction avec des personnes, il peut être bénéfique de travailler en musique. A partir du moment où le travail s’avère un tant soit peu répétitif et ne nécessite pas d’être particulièrement concentré. La musique devient alors stimulante et permet de moins ressentir la fatigue.

QUESTION(S)?

Il y a effectivement des gens plus disposés aux bienfaits de la musique. Cet aspect différentiel est dû au fait que nous n’avons pas tous le même rapport, la même approche vis-à-vis de celle-ci. Tout le monde n’est pas mélomane. Certains recherchent l’aspect émotionnelle, d’autres écoutent de la musique pour se calmer ; sans compter que certains ont plus l’habitude d’écouter de la musique en travaillant et d’autre moins.

QUESTION(S)?

La musique, à partir du moment où son utilisation est ciblée, peut aider à la concentration. Elle permet notamment à l’individu de s’installer dans une bulle intellectuelle. Sur les lieux de travail, et particulièrement en espace ouvert, les gens ont tendance à utiliser les écouteurs pour s’isoler et se créer une bulle personnelle, véritable espace privé, dans lequel ils sont moins sujets aux interférences de leur entourage. Ainsi, il est possible de focaliser son attention sur son travail.

La musique a également tendance, et notamment quand elle nous plait, a stimuler notre circuit de la récompense, qui délivre de la dopamine. Quand un individu écoute une chanson qui lui plait, il aura donc un regain d’énergie plus que susceptible de l’aider à accomplir les tâches qu’il est censé compléter.

QUESTION(S)?

La musique peut évidemment représenter une gêne et c’est là tout le problème. D’une part, toutes les musiques ne sont pas favorables à la concentration : en premier lieu, il faut éviter toutes les musiques qui ne sont pas instrumentales. Les paroles peuvent nous distraient.

Une musique excitante pose également des soucis. Elle peut être utilisée de façon très temporaire pour se donner un coup de fouet, mais sur le long terme elle davantage tendance à épuiser, avec des effets négatifs sur la concentration et l’humeur.

Pour s’épargner ces effets, il faut donc privilégier des musiques instrumentales aux tempos relativement lents. L’idée est de se trouver un état de synchronisation neurale et émotionnelle qui n’est pas stressant. Un rythme disco a 120 battements par minute aura tendance à influencer le cœur, qui viendra se stabiliser également sur 120 battements par minute. Les musiques d’ambiances, classiques, ou new age peuvent convenir. L’essentiel restant d’abord et avant tout est d’être en phase avec la musique choisie.

 

 

Source: atlantico.fr

%d bloggers like this: