Online French Tutor Network

French comprehension and vocabulary – “Cinq choses à savoir sur le Centre Beaubourg” (Levels A2+)


Read in French – French words – French sentences – Understand French

Find at least one synonym for each word or expression in green below

Inauguré le 31 janvier 1977, le centre d’art et de culture voulu par le président Pompidou ne cesse de séduire. Une belle revanche pour un projet contesté.
Le bâtiment aux faux airs d’usine hérissait hier les Parisiens. Il attire aujourd’hui plus de trois millions de visiteurs chaque année. Et s’exporte… Le musée qu’il abrite n’a pas fini de nous surprendre.
1. Plus fort que le Louvre !
Sa fréquentation a encore augmenté de 9 % en 2016, là où celle du Louvre baissait de 15 % l’an dernier. Pour la huitième année consécutive, plus de trois millions de visiteurs (3 335 509 pour être précis) se sont pressés au Centre Pompidou.
2. Une caverne d’Ali Baba
Qualifié de « hangar de l’art » à sa création, le bâtiment de 100 000 mètres carrés abrite à la fois un musée, une bibliothèque et des cinémas, des festivals… Les collections du centre d’art avoisinent les 120 000 œuvres.
3. Un projet revenu de loin
Sélectionné, en 1971, parmi 681 projets architecturaux différents par le président de la République lui-même, le projet de « maison de verre » flanquée de tuyaux colorés et d’escalators tubulaires traverse un long épisode judiciaire : des riverains tentant de s’opposer à ce qu’ils comparent d’abord à une « usine à gaz » ou une « raffinerie ». Les tribunaux finiront par repousser les recours des associations de protection du patrimoine en 1975.
4. Un musée généreux
Le musée national d’Art moderne, qui occupe les 4e et 5e étages de l’édifice, dispose du plus important fonds d’œuvres réalisées entre 1905 et 1965… de toute l’Europe. Et le second au monde : derrière le MoMA de New York (États-Unis). Le Centre Pompidou fait bénéficier de nombreuses institutions partenaires de ses prêts. Plusieurs de ses Matisse sont actuellement aux murs de musées allemands, anglais et américains et des chefs-d’œuvre surréalistes ont même voyagé jusqu’en Australie.
5. Une tour de Babel
La Bibliothèque publique d’information, ouverte à tous sans condition d’accès et qui a accueilli depuis 40 ans plus de 120 millions de lecteurs, dispose de box proposant gratuitement l’apprentissage (par méthodes parfois audiovisuelles) de plus de 250 langues ou dialectes. Les plus demandées ? L’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’italien. Les plus rares ? Le lapon, le zoulou ou encore le navajo.

Source: lepoint.fr

 

%d bloggers like this: