Subscribe to French tutor news via Email

Enter your email address to receive notifications of new posts by email.

Online French Tutor Network

French for professionals – “Déconnecter hors du travail?” Levels A2 – Advanced


French reading comprehension – Conversing in French – French for work

Level A2 – B1

1.Identify words and expressions in green below

Peut-on déconnecter un cadre ?

Les mentalités changent et le lieu fixe du travail est de plus en plus remis en question notamment pour le cadre et pour les salariés en télétravail. Aujourd’hui existent à côté du bureau des lieux intermédiaires comme la voiture, la gare ou l’aéroport, les transports en commun ou l’hôtel. Les frontières entre travail et vie privée sont de plus en plus poreuses particulièrement pour les métiers de cadre. L’application d’un tel droit à la déconnexion pour les cadres semble difficile, dans un contexte de plus en plus mondialisé, avec des systèmes de rémunération de plus en plus liés aux résultats et la gestion par objectif. Quel que soit le lieu de son travail le cadre reste le plus souvent jugé et récompensé sur ses résultats plutôt que sur les efforts qu’il fait pour les atteindre. Même si ses mails sont désactivés à certaines heures, personne ne pourra l’empêcher de se connecter avec ses propres outils.

Source: cadre-et-dirigeant-magazine.com

2. Pensez-vous que vous êtes trop connecté(e) pour votre travail hors du bureau? 

PDF VERSION

 

Level B and +

Outil permettant aux entreprises d’encadrer le droit à la déconnexion

Le 1er janvier, la déconnexion est devenue un droit pour les salariés travaillant dans des entreprises de plus de 50 collaborateurs en France. Pour les aider à favoriser la « détox digitale » de leurs salariés, la start-up ED2 a créé une application permettant de réguler les usages numériques. Les explications d’Edouard Mongrand, co-fondateur de Calldoor.

Pourquoi vous êtes-vous intéressé au droit à la déconnexion ?

J’ai travaillé une quinzaine d’années dans le secteur de la téléphonie mobile. A cette occasion, j’ai vu évoluer les comportements des utilisateurs de smartphones. J’ai alors constaté que certains usages pouvaient nuire au bien-être et à la productivité des travailleurs, tentés de vérifier leurs e-mails le soir, le week-end et durant leurs congés. En janvier 2015 j’ai commencé, avec mon associé, à travailler sur un outil qui permettrait aux entreprises de mieux encadrer la connexion et la déconnexion.

Concrètement, que permet votre application ?

Calldoor permet d’accompagner les entreprises qui mettent en place une charte de déconnexion. Concrètement, il leur suffit d’installer notre application sur les téléphones qu’elles confient à leurs collaborateurs. Depuis un espace web, elles peuvent ensuite tout paramétrer, c’est-à-dire bloquer les fonctionnalités des téléphones professionnels sur certaines plages horaires, décider que leurs salariés peuvent émettre des SMS ou des appels mais ne pas en recevoir après 22 heures, limiter les appels à un type de numéro ou à un préfixe, notifier de l’information sur la nécessité de se déconnecter…

Cela suppose que les salariés n’utilisent que les téléphones de leur entreprise…

Cela fait écho à la tendance actuelle, qui est de limiter le phénomène du « Bring Your Own Device », essentiellement pour des questions de sécurité de données. Aujourd’hui, notre application, qui coûte entre 6 et 42 euros par an et par ligne téléphonique, est en test auprès de plusieurs clients dont des groupes du CAC 40. Ces derniers ont pris conscience des risques de l’hyperconnexion de leurs salariés : un important niveau de stress, une mauvaise qualité du sommeil, un épuisement professionnel … Autant de facteurs préjudiciables pour le salarié, mais aussi pour l’entreprise.

Source: exclusiverh.com

%d bloggers like this: