Subscribe to Free French lessons

Receive exercises and information to progress in French

Online French Tutor Resources

French reading comprehension & conversation – Pourquoi faire de la généalogie? (Levels B1 and +)


French reading comprehension – What do you know about your ancestors?

How to practice?

  1. Make list of new vocabulary and expressions in French
  2. Write few paragraphs the reason to look for our ancestors
  3. And you, what do you know about your ancestors? Discuss

___________________________________

Pourquoi fait-on de la généalogie ?

1. Mieux se connaître

Savoir d’où l’on vient pour mieux savoir où l’on s’en va.  En général on  n’en apprend pas beaucoup plus sur nos proches, mais, parfois, une anecdote savoureuse aurait été perdue si nous n’avions pas fait d’entrevue avec les aînés.

2. Rencontrer sa famille

La vie moderne est telle que nombre de déracinés ont quitté la campagne ou une petite ville tranquille pour se retrouver dans une mégapole sans personnalité.  En faisant sa généalogie, les racines sont reconstruites et la chaîne coupée retrouve ses anneaux manquants.  D’ailleurs, plusieurs renouent, souvent via l’Internet, des liens qui étaient naturels il y a quelques décennies seulement.

3. Activité pour la retraite

Il y a quelques années à peine, la généalogie était surtout une passion pour retraités.  En effet, faute de catalogues pour y cueillir des informations rapidement, le généalogiste devait utiliser la patience pour lire les registres page par page et remonter lentement chaque nouvelle génération.  Le retraité était alors privilégié car il pouvait par exemple aller aux archives alors que la plupart des gens travaillaient pour gagner leur croute.  À cette époque, autant le retraité avait besoin d’une activité comme la généalogie pour remplacer son emploi, autant la généalogie avait besoin d’habitués pour s’épanouir.  Aujourd’hui, les conditions ont évolué.  Ainsi, il est de plus en plus fréquent que les centres d’archives soient ouverts le soir, le samedi ou le dimanche; les registres sont microfilmés dans un nombre grandissant d’endroits, permettant leur consultation à distance; les relevés se multiplient.

4. Chercher des trésors

C’est bien votre arrière-grand-oncle qui était corsaire sur les mers du Sud et propriétaire d’un grand coffre rempli de pièces d’or?  Alors, recherchez, parmi tous les vieux papiers qui traînent au grenier, la carte du trésor avant que celui-ci ne soit découvert par hasard.  De façon plus pragmatique, il existe un grand nombre de comptes de banque abandonnés et qui attendent qu’un généalogiste identifie les héritiers de leur propriétaire légitime pour partager le magot.

5. Faire des recherches de détective

La plupart des gens n’aiment pas se retrouver au milieu d’une scène de crime, surtout si le sang y coule trop allègrement.  Mais, ils veulent quand même enquêter.  La généalogie leur donne un terrain idéal pour cette activité.  Pratiquement sans danger, la généalogie est riche de mystères et d’énigmes à résoudre.  Il faut dire que parfois, nos ancêtres n’ont pas voulu tout dire au curé, ont laissé un héritier dans la nature ou bien ont manqué de mémoire quand ils ne savaient tout simplement pas la vérité.

Source: http://www.francogene.com

%d bloggers like this: