Subscribe to French tutor news via Email

Enter your email address to receive notifications of new posts by email.

Online French Tutor Network

Reading Comprehension in French – “Télé-réalité, mode d’emploi : Pourquoi la regarde-t-on?” (Levels B-C)


French reading and comprehension – Read the text in French below and answer the following questions

 

QUESTIONS

1) Quelles sont les différences entre voyeurisme et exhibitionnisme?

2) Comment s’identifions-nous et se contre-identifions-nous aux personnages?

3) Quels sont des exemples de clichés et de stéréotypes? 

TEXT

Une très grande partie des français regarde, plus ou moins assidûment, des émissions de télé-réalité. Mais savent-ils pourquoi ils aiment ça ? Voila un essai de  décryptage de ce qui attirent les téléspectateurs dans ces programmes.

Nombreux sont ceux qui associent télé-réalité et voyeurisme. En général, le voyeuriste regarde sans être vu et interagit jamais avec son sujet. Jusque là, la télé-réalité correspond aux critères. Toutefois, le voyeurisme se fait généralement de façon cachée, en regardant par une petite ouverture et surtout, la personne concernée est observée à son insu. Et c’est là que la télé-réalité ne rentre plus entièrement dans les critères du voyeurisme. Selon François Jost, professeur des université en sciences de l’information et de la communication, et Michael Stora, psychologue et psychanalyste, spécialiste des mondes virtuels, un élément s’ajoute au voyeurisme  : l’exhibitionnisme. En effet, de façon logique, les candidats ont envie de se montrer et d’être vu, autrement ils ne feraient pas de la télévision.

A la question : “Pourquoi les téléspectateurs aiment-ils la télé-réalité ?”, la première réponse a été la même de la part des deux hommes : l’identification, ou la contre-identification aux personnages. Les gens recherchent quelqu’un qui pourrait leur ressembler pour leur renvoyer une bonne image d’eux-mêmes. Il s’agit là de suivre le quotidien de quelqu’un, avec le même caractère et les mêmes réactions que nous, qui se retrouve dans des situations extrêmes ou hors du commun. Pour M. Stora, “ces émissions viennent sûrement remplir quelque chose d’un idéal que nous avons tous.” Par exemple, celui qui aime regarder Koh-Lanta se projette dans l’aventure en se demandant si lui-même survivrait à ce genre d’épreuves physiques. En général, la télé-réalité fait se poser la question : “Est-ce que je serais capable de faire ça ?” Ces émissions nous sortent de notre quotidien et il semblerait qu’elles stimulent nos envies de voir plus grand, parce que finalement, selon M. Stora, “on a une vie assez banale.”

Si l’identification est la raison première pour laquelle les téléspectateurs s’attachent à ces programmes, il faut se demander pourquoi et comment ils arrivent à s’identifier à des clichés. En effet, les candidats de télé-réalité sont des personnages stéréotypés. En dehors des émissions de concours, où ils sont choisis pour leurs talents, les candidats sont la plupart du temps choisi pour leur apparence, leur comportement et leur personnalité.[…]

Selon M. Stora, “l’être humain accepte rarement son ambivalence, donc le cliché est très rassurant. On sait que ça ressemble à la vie de tous les jours, où notre collègue qu’on croyait super sympa est en réalité un donneur de coup de couteau dans le dos.” Pour appuyer son explication, il souligne le succès des grands films américains et des Walt Disney où un idéal est toujours mis à l’épreuve. Les téléspectateurs aiment cerner les personnages. Un méchant est un méchant, un gentil est un gentil. […]

Source: melty.fr

%d bloggers like this: