Subscribe to French tutor news via Email

Enter your email address to receive notifications of new posts by email.

Online French Tutor Network

Reading Comprehension in French – “Le secret d’une retraite heureuse” (Levels B – C)


Reading Comprehension in French – Explain the following French words and expressions (in green)

_________________________________________

On a l’impression qu’une retraite heureuse se fonde uniquement sur une bonne planification financière. Erreur…  la clé de la réussite, c’est de donner un nouveau sens à sa vie.

Paul et Lise ont beau être à la retraite, leur agenda est rempli. C’est que ces deux retraités de la banlieue de Montréal vivent à fond de train. Chacun dans son bureau, ils sont parfois si occupés qu’ils n’ont même pas le temps de se parler.

Ancien professeur, Paul, 63 ans, consacre une à deux journées par semaine à une association dans le domaine culturel à titre de membre du conseil d’administration et d’animateur d’un club de lecture. Il se livre aussi à sa grande passion: l’écriture. «Si mon roman paraît un jour, ce sera la cerise sur le gâteau» dit cet intellectuel à la voix douce.

Quant à Lise, 62 ans, ancienne gestionnaire dans le réseau de la santé, elle s’investit dans une association dont la mission est de donner le goût de la lecture aux écoliers. Elle se rend régulièrement dans une école primaire de Montréal pour lire et échanger avec un petit groupe d’élèves. «Le contact avec ces enfants d’origines diverses est extrêmement stimulant», raconte cette adepte de tennis aux cheveux poivre et sel, retraitée depuis trois ans. Elle ne s’arrête pas là. Quand vient le moment de relaxer, elle tricote des bas, des tuques et des mitaines pour les sans-abri.

Ces baby-boomers sont certes des retraités très actifs, mais des ergomanes? Jamais! Ils n’éprouvent aucune nostalgie pour les horaires et le stress de leur ancienne vie; ils considèrent seulement qu’il est interdit de se retirer du monde une fois à la retraite. «La retraite n’a aucun sens si elle ne sert qu’à s’amuser. Il faut continuer à apprendre, à se réaliser et à être utile à la société», affirme Paul.

On ne tourne pas le dos à 30 ans de vie active en criant ciseau. Même s’il nous exaspère souvent, le travail comble chez l’être humain des besoins essentiels, comme le sentiment d’accomplissement et d’appartenance, l’estime de soi, sans oublier la sécurité financière. Après la vie active, il faut trouver de nouveaux moyens de répondre à ces besoins, à défaut de quoi on risque de connaître un sentiment de vide.

«Les gens idéalisent la retraite. Comme si c’était l’aboutissement heureux d’une vie professionnelle qui n’est plus», constate Marie-Paule Dessaint, coach de vie et spécialiste de la retraite. On nous rappelle constamment l’importance de l’épargne pour jouir de nos vieux jours, discours martelé à grand renfort de publicité qui nous vend l’idéal d’une retraite oisive, les pieds dans le sable. «L’erreur, c’est que les préretraités passent énormément de temps à planifier financièrement leur retraite, mais ne consacrent qu’une fraction de ce temps à la préparer», remarque Martine Lacharité, conseillère d’orientation chez FCML consultants.

[…] Paul et Lise, eux, sont aux anges. «Le grand avantage de la retraite, c’est que notre rapport au temps a complètement changé. Nous faisons les choses à notre rythme, quand cela nous tente

Des pièges à éviter dans la planification de la retraite

  • Prendre des décisions radicales: déménager illico à la campagne, où on ne connaît personne, ou tout vendre pour s’acheter un VR et partir à la conquête de l’Amérique.
  • Avoir une vision à court terme: à la retraite, je rénoverai ma maison de fond en comble. Bravo! Et après?
  • Tout miser sur une seule activité: je jouerai au golf le plus souvent possible. En plus des risques de lassitude, que ferez-vous en cas de blessure?
  • Se remettre en forme: très bien, mais faire de l’exercice trois fois par semaine ne constitue pas un plan de retraite.
  • S’occuper de ses petits-enfants: si vous êtes trop accaparant, vos enfants commenceront à trouver votre aide plutôt lourde.
  • Tomber dans la consommation maladive: un écran plasma, une cuisinière en inox, une motoneige neuve… on s’en lasse.

 Source: lebelage.ca

%d bloggers like this: